A propos de Video games price

Je collectionne les jeux vidéo import 8/16 bits depuis les années 90. A l’époque, il y avait peu de collectionneurs. Ce qui importait le plus était de pouvoir jouer à un maximum de jeux possibles, que ce soit en les achetant, en les échangeant, en les revendant, ou se les prêtant. Au début des années 2000, lorsque Internet a véritablement commencé à percer dans les foyers, le phénomène de collection de jeux rétro en était à ses balbutiements. Grâce à Internet, il devenait beaucoup plus simple de compléter sa collection en commandant ses jeux directement au Japon ou aux Etats-Unis, plutôt qu’en farfouillant dans les vieux stocks import des boutiques françaises. Malgré tout, les prix demeuraient très stables dans l’ensemble, en dépit de quelques fluctuations. Sur chaque machine, les collectionneurs savaient quels jeux étaient chers, et le reste était trouvable pour trois fois rien. On pouvait laisser passer plusieurs années, sans que les tarifs n’évoluent. En fait, les prix avaient même plutôt tendance à baisser sur la fin des années 2000.


La démocratisation des smartphones, des réseaux sociaux, et des chaînes YouTube consacrées au retrogaming ont complètement changé la donne à partir des années 2010. Beaucoup de trentenaires redécouvraient alors les machines de leur enfance (comme la Super Nintendo, la NES, ou la MegaDrive), ou craquaient pour des consoles qu’il n’avaient pas pu s’offrir à l’époque, comme la Neo Geo. Ces trentenaires ayant un certain pouvoir d’achat, cette mode a alors occasionné une flambée des prix, parfois absurde, qui contraste fortement avec la paisibilité des années 2000.


L’objectif de videogames-price.fr consiste à aider les collectionneurs et les joueurs à acquérir leurs jeux au juste prix, qui n’est pas toujours évident à déterminer sur le marché actuel. Il n’y a aucune raison de surpayer un jeu, en l’achetant à 300 euros alors que les derniers exemplaires mis en vente sont partis à 200 euros, en particulier pour des jeux commerciaux courants, produits en des milliers d’exemplaires.

Video Games Price chart